Le questionnaire de Proust

Bonjour, ami•e•s de la littérature !

En tombant sur le questionnaire de Proust durant mes errances virtuelles, j’ai fait un constat qui m’a troublé. Lisant les questions posées, je me suis aperçu que je serai incapable de donner les réponses de mes proches, même de mes parents, personnes que je fréquente pourtant au quotidien depuis ma naissance, et je me suis demandé : « comment est-ce possible que des gens si proches de moi me soient autant étrangers sur tous ces points ? »

J’ai donc résolu de réparer ça en faisant remplir le questionnaire à mon père et demanderai bientôt à ma mère de faire de même. D’ici là,  j’ai trouvé amusant de me prêter au jeu aussi !

Mes réponses au questionnaire de Proust

1. Ma vertu préférée : La loyauté

2. Le principal trait de mon caractère : Passionné

3. La qualité que je préfère chez les hommes : L’empathie

4. La qualité que je préfère chez les femmes : L’empathie. Cette réponse vaut aussi pour les qualités que je préfère chez les personnes non-binaires. Je ne vois pas pourquoi attendre quelque chose de différent en fonction du genre ou du sexe de maon interlocuteur•trice.

5. Mon principal défaut : caractère anxieux

6. Ma principale qualité : Bienveillance

7. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : Leur patience. Les passionné•e•s, il faut savoir les supporter ! Je suis parfois difficile à suivre : je pars loin dans mes délires, et comme je suis inlassable quand j’aime quelque chose, il faut s’attendre à en entendre parler beaucoup et souvent.

8. Mon occupation préférée : Inventer des histoires

9. Mon rêve de bonheur : Vivre totalement de ma plume grâce à mes nouvelles et romans, mes articles pour le web, mes ateliers d’écriture et mes conférences. Et me servir de cette indépendance financière pour voyager et tester plein d’expériences nouvelles. (Plongée sous marine, saut en parachute, apprendre le langage des signes, suivre des expéditions scientifiques qui étudient les animaux marins, roads trips dans divers endroits du monde…).

10. Quel serait mon plus grand malheur ? Que des êtres qui me sont chers me soient arrachés sans que je puisse leur dire au-revoir. Cela m’est déjà arrivé trop souvent… Je ne voudrais pas non plus me séparer en mauvais termes avec quelqu’un et apprendre sa mort ensuite. Je déteste rester sur une dispute parce que j’ai trop conscience que n’importe quoi peut arriver et qu’il faut profiter et vivre ce qu’on a à vivre avec les gens temps que c’est possible.

11. À part moi-même qui voudrais-je être ? Une version améliorée de moi-même. Quelqu’un dont on dirait qu’il est « quelqu’un de bien ».

12. Le pays où j’aimerais vivre : l’Italie. Ce n’est pas un hasard si les vampyres de mes Chroniques de la Maison Lepide y ont leur fief !

Vivre en Angleterre quelques années me dirait bien également.

13. La couleur que je préfère : Le violet, symbole de spiritualité et de magie (ce que je n’ai découvert que plus tard).

Coquelicots
Coquelicots dans un champ de blé par Tom Snail. Source : http://www.my-art.com/tom-snail/designs/coquelicots-dans-un-champ-de-ble-4

14. La fleur que je préfère : Le coquelicot, lié au souvenir de l’une des plus belles âmes qu’il m’ait été donnée de connaître et que je garderai à jamais chevillée au cœur.

15. L’oiseau que je préfère : la pie (oiseau associé aux sorciers•ères et avec lequel je partage le goût pour le bavardage… Cela ne m’a pas étonné qu’on me dise que c’était mon animal totem.)

16. Mes auteurs favoris en prose : Anne Rice, Bernard Werber & Maxime Chattam (j’explique pourquoi ici).

17. Mes poètes préférés

– Charles Baudelaire et son univers torturé, plein de superbes images et de personnages fascinants (poèmes préférés : La Mort des Amants et Les Litanies de Satan [chanté ici par le Théâtre des Vampires].)

– Jacques Prévert. Il aura fallu la mort de Johnny Hallyday pour que je le découvre, mais sa Chanson des escargots qui vont à l’enterrement lue par Jean Reno m’a beaucoup ému. J’ai lu son recueil Paroles depuis et mon coup de cœur s’est confirmé. Une très belle découverte, pleine d’humour et de tendresse.

– Louis Aragon. Je connais peu d’humains capables de retranscrire aussi bien les transports de l’Amour. Et quant ils sont chantés par la voix chaleureuse de Jean Ferrat qui m’a permis de les découvrir, ses textes s’accrochent à mon cœur pour plusieurs jours. (J’arrive où je suis étranger, Que serais-je sans toi ?, C’est si peu dire que je t’aime…etc.)

– Guillaume Apollinaire, découvert lui aussi grâce à Jean Ferrat qui a chanté Si je mourais là-bas.

18. Mes héros dans la fiction

Marius le vampire.
Fanart de Marius des Chroniques des vampires de Anne Rice. Source : http://sheepskeleton.tumblr.com/post/133140126095/marius

– Marius (Le Sang et l’Or, Anne Rice), qui vécut durant l’antiquité romaine, est l’un des plus vieux vampires de l’univers d’Anne Rice, mais aussi l’un des plus humains. Cet artiste, poète et philosophe agit avec discernement sans jamais abuser de sa puissance, et fait preuve de considération et de respect pour l’espèce humaine en faisant le choix de ne se nourrir que de criminels.

Marius est aussi le gardien de Ceux Qu’il Faut Garder, ce qui lui confère une certaine aura.

Ian Malcom
Ian Malcom (Jeff Goldblum) in Jurassic Park. Source : https://www.pinterest.es/pin/305189312230646047/

– Le Professeur Ian Malcom (Jurassic Park, Michaël Crichton). Mathématicien spécialiste de la Théorie du Chaos, Malcom ne cesse lors de la visite de Jurassic Park en avant première de répéter à quel point ce que fait John Hammond est dangereux et combien l’expérience à toutes les chances de dégénérer.

« J’en ai marre d’avoir raison », dira-t-il par la suite face au tyrannosaure échappé de son enclos.

Aslan Narnia.jpg
Le lion Aslan, dieu de Narnia.

– Le lion Aslan (Le Monde de Narnia, C.S. Lewis), la figure de Dieu dans la saga. Et quelle figure ! La noblesse, la puissance et la tendresse du personnage me subjuguent.

19. Mes héroïnes favorites dans la fiction

– Pandora (Pandora, Anne Rice), beauté antique des Chroniques des Vampires qui a fait chavirer le cœur du sage Marius. J’aime son esprit libre et sa force de caractère.

– Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling) : une nana intelligente qui a du cœur et qui n’hésite pas à s’engager pour ce qui lui semble juste (comme l’abolition de l’esclavage des elfes de maison). Enfant, je l’aimais tant que je voulais à tout prix lui ressembler et je potassais mes leçons pour être capable comme elle d’avoir réponse à toutes les questions des professeurs. Mes bulletins lui disent merci ! (bon, je n’étais pas aussi brillant qu’elle et je n’ai jamais été le meilleur élève d’aucune classe dans laquelle j’étais, mais Hermione m’a tout de même poussé à donner le meilleur de moi-même).

Len-yan, The Hunger Games, Katniss Everdeen
Fanart de Katniss Everdeen de Hunger Games. Crédit : Len-Yan. Source : https://www.zerochan.net/1139775.

– Katniss Everdeen (Hunger Games, Suzanne Collins), un personnage très crédible par rapport aux héros jeunesse auxquels nous sommes habitué•e•s. En effet, Katniss ne cherche pas à tout prix à secourir la veuve et l’orphelin, elle est d’abord et avant tout préoccupée par sa seule survie. C’est cette humanité primaire que j’adore chez elle.

20. Mes compositeurs préférés

– Hans Zimmer, un génie à qui l’on doit, entre autres, les bandes sons du Roi Lion, d’Inception et de Pirates des Caraïbes.

– John Williams, un génie aussi. On lui doit (entre autres là aussi) les musiques de Star Wars, l’extraordinaire bande son d’Harry Potter et le non moins magique thème de Jurassic Park.

– Matthew Bellamy, le chanteur et guitariste de Muse qui m’a inspiré le personnage de Ricardo Uzzeni. Ce type me fascine. Tout d’abord par sa voix, qui a un effet fou sur moi, et ensuite par son énergie, sa polyvalence musicale (il joue brillamment de nombreux instruments) et sa formation autodidacte.

21. Mes peintres préférés

– Salvador Dali dont j’adore la fantaisie des peintures.

– Vincent Vangogh et ses portraits effrayants et paysages inquiétants (mon bien aimé Jean Ferrat lui a dédié une chanson).

22. Mes héros dans la vie réelle

Jean Ferrat assis sur une chaise.
« Midi : c’est l’repos du guerrier, la pause du dragon, y a la lumière qui s’épaissit et Ferrat qui chante Aragon. Des mots tranchants et la voix chaude, quand le feu rejoint l’eau, le soleil est juste au-d’ssus, y’a aucune ombre sur le tableau » – Grand Corps Malade à propos de Jean Ferrat dans sa chanson L’heure des Poètes. Source image : http://next.liberation.fr/musique/2010/03/13/jean-ferrat-s-en-est-alle_615023

– Jean Ferrat, que je ne cesse d’évoquer depuis le début de ce questionnaire, et pour cause : sa sensibilité et sa grande humanité ont éveillé les miennes au monde. Son parcours personnel et artistique me touche beaucoup. Son père a été déporté et assassiné au camp d’Auschwitz, et Jean Ferrat a été contraint d’arrêter ses études pour subvenir au besoin de sa famille. Il a donc travaillé un moment en tant qu’aide-chimiste, mais l’attrait pour le théâtre et la musique l’ont rattrapé et il a tout plaqué pour mener une vie de bohème avec le succès qu’on lui connaît par la suite.

Poète tendre et engagé, Jean Ferrat fait partie de ces belles âmes trop tôt parties que j’aurais aimé rencontrer.

– Paul Watson, le capitaine du Sea Shepherd dont j’admire les combats et le dévouement sans faille envers l’océan. Cet homme et ses équipages prennent des risques énormes pour protéger la nature des comportements destructeurs des humains.

23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle

groult-benoite
Benoîte Groult (ce sourire, ce regard ♥). Source : https://www.ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membre-en.asp?id=2680

– Benoîte Groult, auteure et féministe. Si je l’avais connue plus tôt, elle aurait sans doute rendu mon adolescence plus facile.

– Cléopâtre, la légende et la femme. Une Reine à la beauté et à la ruse mythiques.

– Olympe de Gouges, qui la première en France réclama l’égalité des sexes en écrivant La Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne sur le modèle de La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, ce qui lui a valu la guillotine. Benoîte Groult a beaucoup écrit à son sujet et lui a notamment dédié un livre : Ainsi soit Olympe de Gouges.

24. Mes noms favoris : Pour des raisons mystérieuses, j’adore le mot mathématiques. Un comble quand on sait l’aversion profonde que j’ai toujours éprouvée pour la matière, et elle me l’a bien rendue. J’ai trimballé moitié honteusement moitié fièrement mon 3 de moyenne durant toute ma scolarité, devenu presque une légende dans tous mes bahuts. J’ai beau faire tous les efforts du monde, la logique mathématique est quelque chose qui m’échappe complètement. Et je le regrette, car je trouve une certaine beauté aux chiffres et aux problèmes de robinets qui fuient en perdant une certaine quantité d’eau en un certain temps, mais rien à faire, cela ne passe pas.

25. Ce que je déteste le plus : L’excuse « j’ai pas le temps », qu’on utilise trop souvent pour ne pas dire qu’on a pas fait quelque chose parce qu’on en avait pas envie ou qu’on a préféré se consacrer à autre chose. Le temps, on l’a toujours, tout n’est qu’une question de priorités.

26. Le personnage historique que je déteste le plus : Pas original sans doute, mais Hitler.

27. Les faits historiques que je méprise le plus : Tout ce qui se rapporte de près ou de loin à un camp de concentration. Même si le terme nous évoque immédiatement la 2ᵈᵉ Guerre Mondiale, il serait faux de penser que c’est fini, cela existe encore ! Même si les médias mainstream n’en parlent plus, les homosexuels continuent de vivre cette horreur en Tchétchénie en 2018 ! (je dirais même plus : « !!!!!!!!! »).

28. Le fait militaire que j’estime le plus : La bataille de Camerone qui opposa une compagnie de la légion étrangère aux troupes mexicaines. 62 légionnaires résistèrent une journée entière à l’assaut de 2 000 soldats mexicains.

Une chanson leur rend hommage : Camerone (si vous ne saviez pas encore que je suis mélomane, je crois que vous l’avez compris maintenant).

29. La réforme que j’estime le plus : La séparation de l’Église et de l’État.

dionaea muscipula
Dionaea muscipula, une plante fascinante dont les mâchoires se ferment à une vitesse animale sur ses proies.

30. Le don de la nature que je voudrais avoir : J’aimerais être plus doué en jardinage. Mais les plantes et moi, nous avons des relations compliquées… La seule qui me résiste c’est SkalRak, ma dionée (dionaea muscipula), une plante carnivore qui se nourrit des insectes qui ont la mauvaise idée de se poser sur ses gueules.

C’est donc établi et incontestable, j’adore tout ce qui porte des crocs, même si c’est une plante !

31. Comment j’aimerais mourir : « Le cœur battant la découverte, je veux dormir je veux mourir la porte ouverte. » — Le Cœur fragile (1985), Jean Ferrat

Je ne le dirai pas mieux.

32. L’état présent de mon esprit : Méditatif

33. La faute qui m’inspire le plus d’indulgence : Celles qui sont avouées et que leurs auteur•e•s essayent de réparer d’elleux-mêmes.

34. Ma devise : « Si vous pouvez le rêver, vous pouvez le faire. » (Walt Disney)

Nous sommes arrivé•e•s à la fin du questionnaire, merci pour votre lecture.

Et vous, quelles réponses donneriez-vous ?

Je vous invite à me le dire en commentaire ou via vos blogs 😉 (Bien sûr, vous avez droit aux jokers.)

@ bientôt quelque part,

Chris ✒

Liste des questions :

1. Ma vertu préférée
2. Le principal trait de mon caractère
3. La qualité que je préfère chez un homme
4. La qualité que je préfère chez une femme
5. Mon principal défaut
6. Ma principale qualité
7. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis
8. Mon occupation préférée
9. Mon rêve de bonheur
10. Quel serait mon plus grand malheur ?
11. À part moi-même qui voudrais-je être ?
12. Le pays où j’aimerais vivre
13. La couleur que je préfère
14. La fleur que je préfère
15. L’oiseau que je préfère
16. Mes auteurs favoris en prose
17. Mes poètes préférés
18. Mes héros dans la fiction
19. Mes héroïnes favorites dans la fiction
20. Mes compositeurs préférés
21. Mes peintres préférés
22. Mes héros dans la vie réelle
23. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle
24. Mes héros dans l’histoire
25. Ce que je déteste le plus
26. Le personnage historique que je déteste le plus
27. Les faits historiques que je méprise le plus
28. Le fait militaire que j’estime le plus
29. La réforme que j’estime le plus
30. Le don de la nature que je voudrais avoir
31. Comment j’aimerais mourir
32. L’état présent de mon esprit
33. La faute qui m’inspire le plus d’indulgence
34. Ma devise

 

Publicités

7 commentaires sur “Le questionnaire de Proust

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour ce partage. Je vais me lancer dans un petit moment de creux. Par contre on a déjà deux points communs pour ne citer qu eux: Marius et Pandora ❤️ ce que j aime ces personnages !!!!

    Aimé par 1 personne

      1. Oh oui !!!! Marius en numéro 1 ( mon fils porte d ailleurs ce nom en deuxième prénom , fanattitude) et Pandora aussi. Chez Anne rice se sont eux que j ai le plus apprécié, fantasmé, rêvé, bref totalement Fan comme tu peux le voir.

        Aimé par 1 personne

        1. Whaou en effet, tu es vraiment très fan ! Et je comprends pourquoi 😉 Cela fait plaisir de croiser quelqu’un qui les aime autant que moi * . * C’est très beau Marius en plus comme prénom. Ah, si seulement il pouvait passer à Poitiers me faire un coucou… ^^

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :